Search
  • worldwinewomen2019

Croce di Febo, gardien d'un terroir unique en Toscane


Toscane, Italie


Fin octobre, nous finissons notre périple Toscan par une journée au parfum plus automnal. Le domaine Croce di Febo enfoncé dans les terres toscanes à Montepulciano réserve bien des secrets grâce à son terroir unique.


Toscane


Quand on pense à l'Italie, notre imaginaire nous ramène à Florence ou bien à ces nombreux films réalisés dans cette douce région vallonée.

Situé au centre ouest de l'Italie, les vins Toscans bénéficient d'une solide notoriété reconnue mondialement.


Tuscany

Croce di Febo, encré dans la DOCG (dénomination d'origine contrôlée et garantit) de Vino nobile di Montepulciano élabore des vins rouges de réserve à partir du Sangiovese appelé Prugnolo Gentile. Le règlement demande un minimum de 70% de Sangiovese et peut être assemblé avec 30% d’autres variétés (noir et blanc) autorisées pour la région de Toscane.


Montepulciano, terre de sienne


Nombreux sont les chemins terreux traversant des forêts de chênes, châtaigniers en Italie. Nous avons emprunté ce type de route pour rejoindre le domaine de Croce di Febo.

En arrivant, un grand portail, un potager, une maison couleur terre de sienne.

Maurizio, le propriétaire de ce domaine nous attendait sur le pas de la porte. Aujourd’hui nous faisons la visite en Français, il le maîtrise parfaitement.


Nous nous dirigeons vers sa terrasse qui offre un superbe panorama sur ces vignes et sur les collines ondulantes de Montepulciano.

Devant nous se dresse une partie de ces vignes vigoureuses, des allées fleuries, enherbées. Son petit chat nous accompagne durant toute la durée de la visite.



Pour comprendre l’esprit de celui qui se cache derrière les bouteilles, il faut commencer par une lecture détaillée du paysage et de l’histoire du vignoble.

Montepulciano c’est plus de 2000 ans de production de vin. Son prestige passe par plusieurs personnalités importantes tels que le pape Paul III, Voltaire, Franseco Redi qui marquent davantage le passé qualitatif des vins de Montepulciano.

Vino Nobile di Montepulciano est une des premières DOC (denominazione di origine controllata) à recevoir cette reconnaissance en 1966 et monte d’un cran et devient une DOCG (denominazione di origine controllata e garantita) en 1988.



Un terroir unique


Maurizio s’est imprégné de la géologie de son terroir, avant d’y planter ses vignes. Une première étape indispensable pour saisir le caractère particulier du terroir qui déterminera la personnalité de son vin.


La géologie des sols de Maurizio est unique. Il possède 4 hectares divisés en deux clos.


Le premier clos - Pietra del diavolo - est un ancien lieu abandonné qui était dénudé de toute culture. C’est une chance car le sol y était totalement préservé et n’a pas souffert des traitements chimiques d’après-guerre.

Pietra del Diavolo est situé 470 mètres d’altitude. Cette zone a la particularité d’être placée sur 2 dorsales qui génèrent plusieurs typicités géologiques sur une petite zone.

L’océan qui recouvrait ces terres au Mésozoïque s’est retiré plus lentement ici laissant des traces de dépôts maritime comme de nombreux coquillages cimentés aux roches argilo-calcaire, de grès, ou de tuffeau. Ce clos et sa géologie particulière transmettent aux vins de Maurizio des notes salines.



Le deuxième clos de Maurizio est perché sur une colline à 520 mètres d'altitude, ce qui en fait le plus haut vignoble de Montepulciano. Le clos de Capuccini (ancien monastère) est composé d’un sol argilo-calcaire, granitique et de de squelette dolomitique. Cette particularité géologique apporte aux vins des arômes hématiques.


Comparé au reste du vignoble de Montepulciano, ces vignes d’altitude bénéficient d’un décalage de maturité. C’est une des solutions que Maurizio met en valeur pour atténuer les variations climatiques d’aujourd’hui et qui sont à prévoir.


Le climat et l'altitude offrent une amplitude thermique importante (très chaud la journée et frais le soir la nuit) susceptible de bonifier et d’améliorer la qualité du raisin.


Sa démarche biodynamique


Nombreux sont les vignobles biodynamiques que nous visitons qui sont entourés de vignes conduites en conventionnel. Ici Maurizio n’a pas de voisins, il ne peut s’en remettre qu’à ses pratiques et observer pleinement ce qui s’y passe.

Cette démarche est d’autant plus poussée que ses terres ne présentent aucune trace de produits chimiques.


A gauche, bassin de récupération d'eau de pluie

Maurizio pratique la biodynamie par essais et par bon sens, c'est-à-dire en constatant les résultats obtenus.

En termes de manœuvre en biodynamie, il commence par utiliser la bouse de corne (micro-organisme apporté au sol) qui facilite le travail du sol. Les résultats l’ont convaincu.


Ce n’est qu’en 2016 qu’il s’intéresse à la silice. Un jour, il pulvérise de la silice sur les vignes. En arrivant, ces ouvriers remarquent un changement ; les vignes sont plus vigoureuses, plus toniques, elles sont disposées différemment dans l’espace. Il constate un meilleur équilibre dans les baies de raisins entre le sucre et l’acidité.


“Mes vins sont plus lumineux.”


Si Maurizio a autant tardé à pratiquer cette technique sur ses vignes c’est parce qu’il n’y croyait pas du tout au départ. Maintenant, il nous assure que ces vins sont plus lumineux grâce à cette technique. Et c’est vrai, lors de la dégustation de ces vins, nous l'a ressentons.


Il cultive ses vignes sans effeuillage ni rognage et préserve ainsi l’équilibre de la plante. Il travaille peu ses sols et recherche un équilibre naturel, laissant ainsi s’exprimer une énergie naturelle pour obtenir le raisin le plus qualitatif possible.

Ses vignes cohabitent avec les insectes et notamment les abeilles parce que Maurizio fait appel à des apiculteurs.

Aujourd’hui, Croce di Febo est adhérent au label Biodyvin depuis 2019. Maurizio est aussi consultant pour d’autres domaines.




Son atout ? Guider


Quand une visite se termine, et que l’on reprend la route, nous prenons le temps d’échanger nos impressions. Après cette visite avec Zoé nous avons été impressionnés par la démarche de vinification de Maurizio.


“Je n’ai pas de recette, j’interviens seulement pour guider le vin“


Sa vinification est la moins interventionniste possible, il profite de la microbiologie naturelle et déguste le plus possible pour anticiper les problèmes.


Une vinification réussie dépend aussi du tri. Maurizio tri trois fois ces raisins récoltés, baies par baie pour que la fermentations se fasse dans les meilleures conditions.

La fermentation de son vin se fait de manière naturelle : il laisse les levures indigènes travailler. Une méthode qui, selon lui, favorise la diversité des arômes.

Dans son terroir unique, il conduit les parcelles en leur conférant une identité propre. Chaque terroir est unique donc chaque bouteille aussi.




Amphore en béton

Les élevages sont longs, de 12 à 18 mois et ne sont pas filtrés.

Dans le chai de Maurizio on voit toutes sortes de contenants : bois, béton, inox. Il nous confie toutefois qu’il préfère travailler avec le béton, une matière neutre.

La gestion du chai de Maurizio est éthique et pensée de façon à être autonome. On y trouve un bassin de récupération d’eau de pluie, des panneaux solaires, et une mini-station d’épuration.




C’est le premier domaine où nous rencontrons un vigneron aussi consciencieux dans ses démarches et respectueux de l’environnement. Que ce soit dans le choix du terroir pour y planter ces vignes que dans la conduite de son domaine la plus éthique possible, son anticipation des variations climatiques, ses techniques de vinification et son rapport tout personnel à la vigne font de ce domaine un lieu à part.


Ce fut une visite très intéressante qui ne nous a pas laissés indifférents.


On a goûté :


C'est dans une très belle pièce avec un superbe panorama sur ces vignes que nous pouvons maintenant déceler les arômes si particulier qu'offre le terroir.


Pour illustrer le terroir de Capuccini nous avons goûter la cuvée Appovento 2019 issu du Sangiovese (Prugnolo Gentile) et Canaiolo.


Peu nombreux sont ceux qui arrivent à trouver l'équilibre quand on cultive le Sangiovese. Ici nous découvrons un vin rouge floral avec cette particularité hématique parsemé de tanins veloutés créant un vin élégant et frais.




Son blanc Somaio tiré des vignes de Capuccini est fermenté en œuf béton et élevé en jarre de terre cuite.


Lorsqu'on a ouvert la bouteille, nous avons été ébahies par la luminosité de ce blanc aux notes de glycine.

Une bouche toute en finesse et fraicheur qui nous rappelle que les vignes sont cultivées en altitude.




Merci à Maurizio de nous avoir partagé sa passion et son travail consciencieux. Nous sommes très contentes de découvrir des vignerons créant leur propre monde à partir d'une philosophie bien précise qui se ressent dans les vins.


Croce di Febo

Un terroir unique à retrouver dans ces vins.

https://www.crocedifebo.it/




23 views0 comments