le vin italien

une affaire de famille

Nous retrouvons à nouveau le sentiment ambivalent qui accompagne tous les voyages : entre la tristesse de quitter l’Espagne et ses merveilleuses rencontres et l’excitation pure à la perspective de découvrir de nouveaux horizons. 

 

Mais c’est sans compter un nouveau caprice de la Betty, à quelques heures seulement de quitter l’Espagne dans la petite ville de Mora en Catalogne. Elle commence d’abord à se faire remarquer en poussant un grand cri au niveau du réservoir, rapidement suivi par le déversement d’une rivière d’essence dans le caniveau. Nous nous rendons donc au garage d’Henric, véritable chirurgien dans l’âme qui prend immédiatement la Betty en charge. Dans les urgences du garage, il crie, jure en catalan et fait régulièrement des signes de croix sous nos regards ahuris. Le miracle intervient et la Betty est sauvée un jour seulement plus tard !

Nous retrouvons pour quelques jours notre terre natale, en s’arrêtant d’abord dans le Languedoc, près de Perpignan, où les Pyrénées se jettent dans la Méditerranée.

Sur la route de la vallée du Rhône, nous commettons l’erreur fatale de prendre l’autoroute et sommes au bord de la crise cardiaque en découvrant le prix du péage. La sentence de la trésorière tombe : nous ne mangerons donc pas les quatre prochains jours. 

Mais la bévue est vite éclipsée par les vignes en terrasses surplombant le Rhône et les vins élégants qui font la renommée de la région de Condrieu. L’appellation est principalement connue pour ses deux cépages : la Syrah ou Serine pour les rouges avec ses arômes de poivre, violette et chocolat et le Viognier pour les blancs, aux notes de poire et fruits secs.

Nous y passons un jour supplémentaire pour échapper à la tempête Alex, puis prenons la route de l’Italie. Le paysage semble irréel et la Betty glisse sur de petites routes serpentant entre les cols enneigés et les forêts rougies. Nous klaxonnons avec joie toutes les équipes de réparation des routes abimées par la tempête : la Betty s’habitue bien à sa célébrité ! 

Un passage bref à Turin à la rencontre de la jeunesse italienne nous mène dans la région du Piémont.

Première étape, le Roero. Nous trouvons sur le sol des coquillages et du sable, vestiges de la présence passée de la mer qui permettent aujourd’hui d’élaborer de très jolis blancs avec le cépage Arneis. 

Après avoir traversé la rivière Tanaro, nous arrivons dans le Langhe et découvrons un sol plus argileux. Nous mettons enfin un paysage sur les noms mythiques du Barollo et du Barbaresco. Sous le soleil de fin de journée, les couleurs changeantes, vertes, oranges, violettes ou pourpres des célèbres cépages Nebbiollo et Barbera peignent un sublime tableau impressionniste. Il est si aisé de se laisser envoûter par la magie de ces lieux, déjà marqués par la nostalgie de l’automne.

Quelques heures de route vers le sud nous conduisent à la colline de Tortona où nous découvrons le Timorasso, un cépage autochtone qui depuis quelques années défraie la chronique, par la longévité et puissante minéralité des vins qui en sont issus.

C’est l’occasion de confirmer la suprématie culinaire de l’Italie, et la générosité des habitants, qui à n’importe quel moment de la journée font apparaître dans votre assiette de délicieux plats de pâtes en un tour de poignet. Un Italien ne vous laissera jamais mourir de faim, ou pire, vous nourrir de boites de conserve réchauffées dans un van.

Nous mettons ensuite le cap vers la Toscane. Sur la jolie route de la côte, nous prenons de la hauteur et la mer se dévoile de façon majestueuse. Les tournants ne s’arrêtent jamais, soulignés par la conduite tonique de Manon, mettant l’intérieur de la Betty et l’estomac d’Elisabeth sens dessus-dessous.

À la tombée de la nuit, nous décidons de nous arrêter au bord de la mer à Marina di Vecchiano aux alentours de Pise, pour une fraîche baignade au lever du soleil. 

Le temps est toujours clément lorsque nous arrivons dans la région du Chianti en Toscane. « Sérénité » est le premier mot qui nous vient à l’esprit lorsque nous découvrons ces collines couvertes de vignes et d’oliviers à portée de vue et ces petits villages perchés, véritables musées vivants. Côté vin, le Sangiovese est le cépage indissociable de cette région, doté d’une forte acidité et de notes de cerise.

Après une courte étape en Ombrie, coeur vert de l’Italie, nous nous dirigeons vers la région du Veneto, au Nord-Est de l’Italie.

Nous y découvrons des paysages plus industriels, et un véritable changement d’ambiance. Après le calme et le soleil, nous traversons des zones bien plus urbaines et actives. Notre périple italien se termine enfin en beauté dans la petite ville de Gorizia, à la frontière Slovène.

A l’issue de ces deux semaines riches et intenses, nous retenons l’hospitalité des Italiens et leur grand sens de l’humour mais surtout l’importance de la famille, un soutien sans faille qui paraît comme une condition essentielle de la réussite de toute entreprise viticole !

Après la France, l’Espagne et l’Italie, nous nous préparons maintenant à rentrer en territoire inconnu. En franchissant la frontière slovène, nous quittons pour de bon notre zone de confort – mais toujours accompagnée de notre fidèle Betty !

Ciao Italia, paese meraviglioso !

LE DONNE DEL VINo

IMG_2471.HEIC

Monica & Daniela Tibaldi

Les deux soeurs pleines d'énergie reprennent les vignes familiales et se lancent le défi de vinifier leur propre vin à la Cantine Tibaldi dans le Roero. 

IMG_2502.jpg

Michela Adriano

La jeune et pétillante Michela travaille aux côtés de son père et son oncle au domaine éponyme Marco e Vittorio Adriano dans la fameuse région de Barbaresco. 

IMG_3158.jpg

Angela Fronti

Grande travailleuse et amoureuse du Sangiovese du Chianti, Angela crée sa marque Istine au sein de la compagnie familiale. 

IMG_3513.jpg

Matilde Poggi

L'inspirante Présidente de la FIVI (Fédération des vignerons indépendants d'Italie) tient son domaine Le Fraghe dans le Bardolino d'une main de maître. 

IMG_3032.jpg

Monica Raspi

La très enthousiaste ancienne vétérinaire a décidé de reprendre le vignoble de son grand-père à Pomona dans la magnifique région du Chianti. 

Frederica Nardello

Avec son frère et toujours un grand sourire, elle contribue à faire rayonner la région de Veneto grâce à son travail dans le domaine familial. 

IMG_3351.HEIC

Chiara Lungarotti

Avec élégance, Chiara continue le travail de son père, un pionnier de la région de Ombrie avec des activités variées : production de vin, musée international du vin, agrotourisme. 

Et enfin, un grand merci à Marco, la relève de la Cantine Volpi pour son accueil chaleureux à Tortona !

Follow us

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

CONTACT US

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now